St-art, révélatrice de talents
 
 
St-art, 10ème édition, ouvrira ses portes plus tôt cette année et accueillera ses visiteurs du 25 au 28 novembre 2005.
qualité

espace

permanence

Peter Klasen
 
Peter Klasen Galerie Raphael 12
 
 
Pour ses 10 ans, la foire de Strasbourg nous offre une nouveauté : un pré-vernissage le 23 Novembre réunissant amateurs et collectionneurs d'Alsace et du Bade-Würtemberg.
Chaque année une aura de l'ordre de l'affectif se tisse et confirme le plaisir d'aller à ce rendez-vous de qualité et révélateur de talents…

Hormis cette qualité, elle mise sur l'espace, la permanence, une sélection internationale de belles galeries tout en présentant une proposition artistique à la portée de tous et une vocation didactique confirmée d'initiation d'un large public multi-culturel, sensible et curieux.

Une observation attentive des foires d'art contemporain démontre la co-existence de grandes foires historiques mondiales (Bâle, Miami, Armory, Fiac…) ou nouvelles (Frieze), et de foires plus nationales.
Parmi les secondes, St-art bénéficie de sa position géographique de carrefour européen, pour acquérir une position internationale grâce à l'accueil de galeries engagées, exigeantes et d'artistes non moins accessibles, qui voient dans ces foires l'occasion de se lancer sur la scène mondiale. C'était le cas de Patrick Laumond, découvert par exporevue en début 2005 à St-art, et dont la grande originalité et constance du travail est maintenant reconnue par les lieux majeurs.
 
 
Patrick Laumond
 
Patrick Laumond
 
 
St-art bénéficie aussi, me semble-t-il, d'un capital particulier très réel, d'une cote affective qui lui est propre, d'un potentiel de sympathie qui fidélise un public de plus en plus affluent (comme l'Arco) d'amateurs éclairés ou de simples amoureux d'art. Cet état de grâce vaut aussi pour les galeristes exigeants, dont chaque année la présence à St-art devient un passage obligé. La ville de Strasbourg et son patrimoine historique n'y sont probablement pas étrangers, comme l'est aussi la taille humaine de ce lieu d'exposition. Venus d'Allemagne, des Pays-Bas, de Belgique, ou parfois plus loin, les visiteurs reviennent, fidèles à ce rendez-vous.

St-art se veut encore plus qualitative et mettra l’accent sur l'espace alloué aux galeries, davantage de surface leur permettant une meilleure mise en scène, une mise en avant plus claire et plus valorisante des œuvres. Quelques one-man-shows vont dans ce sens, moments d'échange profonds sur l’œuvre et le chemin des artistes désignés, tel lors de la précédente édition, Tony Soulié défendu par Nicole Bück.

Une édition qui promet une cohérence, une qualité et une stabilité qui inscrivent St-art dans la pérennité.
Edith Herlemont-Lassiat
Paris, octobre 2005
 
Robert Combas
 
Robert Combas Guy Pieters Gallery

St-art, foire européenne d'art contemporain, parc des expositions, Strasbourg Wacken,
du 25 au 28 novembre 2005, vernissage sur invitation le 24 novembre
www.st-art.com
Visuels : Guy Pieters Gallery, Knokke-le-Zoute, www.guypietersgallery.com et Raphael 12, Francfort

accueil     Art Vivant     édito     Ecrits     Questions     Imprimer     haut de page