La Corée à l'honneur à la Villa Empain
Chun Kwang Young
chun-kwang-young_boghossian
chun-kwang-young_boghossian
chun-kwang-young_boghossian
chun-kwang-young_boghossian
chun-kwang-young_boghossian
chun-kwang-young_boghossian
chun-kwang-young_boghossian
 

chun-kwang-young_boghossian

Chun Kwang Young

La Villa Empain à Bruxelles montre normalement des expositions de groupe. Le coréen Chun Kwang Young est le premier artiste qui bénéficie d'une expo individuelle à la Villa. Chun est passé de la peinture à des objets constitués de hanji, une technique coréenne traditionnelle utilisant de morceaux de papier à base d'écorce de mûrier.

La chromatique et surtout les textures sont étonnantes. Les objets créent l'illusion d'un terrain lunaire et le visiteur se sent obligé de s'approcher pour étudier le relief obtenu avec les hanjis. Les tableaux-sculptures captivent et attirent. Parfois, les surfaces dont une fausse impression textile, lourde.

Les hanjis sont soigneusement emballés et on peut deviner un travail méticuleux derrière. Les œuvres sont disposées au Project Space, mais aussi devant la belle piscine turquoise et au rez-de-chaussée.

Chun Kwang Young est né en 1944 en Corée de Sud et il a reçu des nombreux prix dans son pays. Le commissaire d'exposition est Asad Raza, lui-même artiste et directeur artistique de la Fondation Boghossian. L'exposition s'inscrit dans l'effort programmatique de la Fondation de faciliter la rencontre de l'Occident avec l'Orient.
 
Simona Nichiteanu
Bruxelles, août 2017
 
 
Villa Empain
www.villaempain.com

accueil     vos réactions     haut de page     retour